Mon carnet de route

Home / Archive by category 'Mon carnet de route'
Début de saison
Ces dernières semaines, j’étais en stage de préparation en Finlande avec les sélectionnés du dernier test. (voir mon article précédent)
Au terme, nous avons fait un deuxième test de sélection pour définir quels seraient les deux compétiteurs qui s’aligneront lors de la première étape de coupe du monde qui avait lieu le weekend suivant.
Laurent a pris la première place et je termine 2e au sprint avec Hugo. Au vu du faible écart entre nous deux, le staff a choisi de nous faire courir chacun une journée pour ensuite déterminer lequel continuera à concourir lors de la prochaine étape à Lillehammer.
Malheureusement le vent est venu gâcher la fête et toutes les courses du weekend ont été annulées.
En définitif, Hugo participera aux compétitions en Norvège pendant que je me préparerai, en France, pour jouer les sélections pour  Ramsau en Autriche.

.

0 / Mon carnet de route / Geoffrey Lafarge / Déc 3, 2015
1er séléction

A la suite d’un stage avec la FFS à Oberhof, où se sont déroulé les 1 er sélections de la saison, je peux voir les efforts de la préparation estival commencer à porter leurs fruits vu que je suis sélectionné pour le stage de préparation à la coupe du monde en Finlande.

La préparation se finalise dans des magnifiques condition automnal, j’ai réintégré la structure FFS et m’entraîne donc dorénavant avec eux, ce qui me permet d’être au contact des collègues et créé une émulation avant de reprendre les vrais compétitions.

0 / Mon carnet de route / Geoffrey Lafarge / Oct 30, 2015
Transju’verticale à Morez

Avoir un titre et un record sur une course c’est une chose,les conserver s’en est une autre.

Mais c’est chose faite avec cette deuxième édition de la transju’vertical, 700 m pour 250 m de dénivelé, le tout en 10′ ’20min, un effort cour mais très intense! Un très bon décrassage de début d’été 🙂 il a fallu faire avec la chaleur qui rajouté de la difficulté.

plus d’info sur la cours et les résultats ici.

 

0 / Mon carnet de route, Non classé / Geoffrey Lafarge / Juin 11, 2015
lancement du crowdfunding

Ça y est c’est parti! cette aventure va durée 2 mois et elle sera déterminante pour moi, si je réussis, ma préparation pourra être optimale et je pourrais atteindre tous mes objectifs cet hiver.

C’est grâce à vous que je peux avoir cette ambition!   pour participer à l’aventure c’est ici

 

0 / Mon carnet de route, Non classé / Geoffrey Lafarge / Mai 29, 2015
Vol !

Ça  y est, après presque deux mois loin des tremplins, le retour est toujours très plaisant, retrouver les sensations de vitesses, de vol, de liberté !

 

0 / Mon carnet de route / Geoffrey Lafarge / Mai 25, 2015
Mon été

Départ dans maintenant moins d’une semaine pour la saison 2014-2015. Il est donc temps de faire un récapitulatif de l’été, pas avec la course aux heures d’entraînements que font les fondeurs scandinaves, mais plutôt des statistiques en mètres et en kilomètres.

Donc :

  • 1350 km de ski-roues
  • 620km de course à pied
  • 390km de vélo (et oui ce n’est pas vraiment ma passion…)
  • X en ski de fond ( le GPS ne marche pas sous tunnel! d’Oberhof)
  • 60 300 m de dénivelé
  • 37 500 m de vol cumulé par mes sauts

Restons dans le vol avec :

  • 108 km de parapente (oui je sais, c’est peu ! Mais les conditions météo cet été furent relativement pourries…)
  • 30 800 m de dénivelé en chute libre

Bon d’accord, les deux derniers, ce n’est pas vraiment de l’entraînement pur, mais le plaisir fait partie intégrante de l’entraînement, non ?

Pour mettre quand même quelques heures :

  • 364 heures passées à exercer en temps qu’opticien à Chamonix ( je passe le nombre d’examens de vue effectués et le nombre de verres meulés…). Ce n’est pas énorme non plus mais c’est quand même pas mal. Sur les 1 000 heures d’entraînement effectuées par certains Norvégiens pas sûr qu’ils puissent caler ces heures de travail en plus.

 

A la question que l’on me pose souvent en ce début de saison : « pourquoi n’es-tu pas en coupe du monde ? », je répondrai simplement que l’hiver dernier a été dur pour moi, notamment à cause d’une blessure en décembre aux Etats-Unis qui m’a pénalisé jusqu’à la fin, et même si c’était l’hiver dernier,  dans le combiné français, on ne fonctionne pas sous forme de tests de sélection. Donc si tu n’as pas ta place en coupe du monde à la fin de la saison précédente, tu ne commences pas en coupe du monde. C’est aussi simple que ça.

Du coup, pour moi, c’est départ pour les « States », l’American Dream, le pays du burger et de la grandeur où tout est possible.

Une fois là-bas, ce ne sera pas pour rêver mais bel et bien pour gagner ma place en coupe du monde en janvier et marquer un maximum de points.

Pour finir, sans vouloir concurrencer « l’info insolite du jour » de Robin Duvillard dans ses RDV du lundi, je vais vous offrir deux connaissances, une dans le sport et une autre un peu plus « exotique », mais toutes les deux auront un point commun, elles sont complétement inutiles :

– Lors des JO de 1936, le Liechtenstein et Haïti se sont aperçus qu’ils avaient le même drapeau.

– A la NASA, les astronautes s’entraînent à faire leurs besoins sur de fausses toilettes équipées de caméras pour bien viser une fois dans l’espace.

A bientôt

0 / Mon carnet de route / Geoffrey Lafarge / Déc 2, 2014 /
Grand Prix

Fin aout s’est déroulé les Grand Prix de combiné : cinq épreuves sur trois sites différents Oberwiesenthal ( ALL), Villach  (AUT) et Oberstdorf (ALL) en huit jours.

Je suis passé à côté de la première qualification à cause d’un manque de confiance en saut, je sais que j’aurais dû faire plus de séances de saut la semaine avant les compétitions, mais cela n’a pas été possible.
Je loupe donc la qualif’ mais reste en course pour le team sprint où j’ai fait équipe avec Samuel Guy, mais le vent n’était pas avec nous au tremplin, surtout avec Sam qui saute dans des conditions misérables. Nous partons donc loin avec un goût amer dans la bouche.

L’étape suivante, à Villach, me réussira un peu mieux, même si mon résultat de saut reste bien en dessous de ce que je devrais faire. La forme sur les ski-roues, elle est présente et je réussis à remonter à la 25e place en faisant le 3e temps de ski.

Le dernier weekend à Oberstdorf, il n’y a pas eu de magie, la confiance en saut n’est pas revenue, les sauts sont bons techniquement mais les jambes n’arrivent pas à envoyer comme elles le devraient. Je fais quand même encore une belle course qui me remonte à la 28e place (5e temps de ski).

Le fait d’avoir fait que deux individuels sur trois me chasse du général, et seuls les 30 premiers étaient gardés pour courir la dernière course.
Le bilan n’est pas très bon niveau résultats, mais cette semaine de compétition m’a apporté quand même des choses intéressantes : j’ai pu expérimenter de nouvelles choses, je suis donc satisfait, car l’été, les résultats ne sont pas très importants, la façon de s’entraîner et les nouvelles expériences comptent plus.
Pour la suite du programme, nous allons être beaucoup en stage sur Prémanon (pour changer) puis nous ferons quelques jours sous tunnel en ski à Oberhof (ALL) pour tester les skis et retrouver une bonne sensation de glisse.
A bientôt

0 / Mon carnet de route / Geoffrey Lafarge / Sep 6, 2014
Nouvelle organisation

Bonjour à tous,
Des changements s’annoncent cet été pour tous les athlètes des équipes du combiné nordique. Réunis au centre d’entraînement de Prémanon, nous serons répartis de façon aléatoire dans différents groupes et encadrés alternativement par chacun des entraîneurs afin de renforcer la cohésion.
De plus, pour tous les stages se déroulant en dehors du centre, une sélection aura lieu au préalable. Cela permettra à chacun d’avoir une chance d’être intégré à l’un d’entre eux.
Par ailleurs, Nicolas Bal, en charge des athlètes évoluant en coupe continentale (groupe B), sera remplacé par Christian Hoffelink qui était l’entraîneur des combinés français lors des JO de Salt Lake City.
Actuellement, nous sommes en stage à Courchevel où beau temps et chaleur sont au rendez-vous !
Au programme : sauts et courses en montagne. Une belle façon de prendre le rythme de l’été !

 

Moi, lors de la montée (photo : Nordic Magazine)

Moi, lors de la montée (photo : Nordic Magazine)

Pour autant, la compétition n’est pas en reste. En effet, j’ai pris un bon départ cette saison en gagnant la première trans’vertical qui avait lieu le 31 mai lors du week-end de la Transju’trail dans le Jura.
De bonnes sensations à confirmer lors d’une deuxième course, la montée du Morond à Métabief dans le Doubs, qui aura lieu samedi 14 juin.
Vous aurez bientôt de mes nouvelles !
Profitez bien des beaux jours.
Geoffrey Lafarge

0 / Mon carnet de route / Geoffrey Lafarge / Juin 11, 2014
Reprise des entraînements et bientôt des compétitions

Tout d’abord bonne et heureuse année 2014 à tous!

Après deux petites semaines de calme afin de me rétablir à la suite de ma chute lors des coupes continentales aux Etats-Unis, je peux à nouveau retourner sur tous les skis  🙂

Petit retour sur cette chute et sur ce qu’elle a impliqué : lors du saut d’entraînement le matin de la compétition,  à la réception je perds l’équilibre. Mon ski prend une fausse trace  et c’est la chute ! Mais pas de chance, mon ski déchausse et vient violemment heurter ma cuisse gauche. Au début, la peur est là,  dès que je bouge à peine ma jambe, elle me lance. J’ai  peur du pire, que mon fémur soit cassé, mais les examens supplémentaires me rassurent : rien de cassé, seulement de grosses lésions au niveau du muscle.

J’ai donc passé quatre jours à me faire gentiment appeler le boiteux par mes collègues (effectivement je mettais 15 min pour aller de ma chambre au restaurant de l’hôtel…)

Une fois rentré en France et examiné par le docteur, je suis allé faire une échographie de contrôle. Rassuré, je ne me prends pas pour Jupiter : pas d’enfant dans ma cuisse :), seul un hématome intramusculaire mais pas très gros, un peu de repos et tout rentrera dans l’ordre.

Après quelques séances en classique afin de garder la forme sans trop forcer sur la jambes,  j’ai repris les skis de skate et même en accélérant dans les bosses aucune douleur ne se fait ressentir.

Demain c’est la reprise du saut à Courchevel.  Et dimanche, je prendrais sûrement le départ de la ronde des Cimes aux Fourgs afin de préparer au mieux le retour à la compétition le week-end du 11 et 12 janvier en Norvège.

0 / Mon carnet de route / Geoffrey Lafarge / Jan 2, 2014
Chaux-Neuve

Grâce au bon travail effectué par le staff du tremplin, la coupure fut seulement de 13 jours entre les derniers sauts de l’été et les  premiers de l’hiver, nous avons donc eu la chance de nous entraîner dès le 28 novembre sur le « mini-Planica » comme l’appelle le grand chef.

La préparation se passe bien et la forme arrive, elle sera présente aux Etats-Unis. Pour le moment, le programme comprend une coupe de France ce dimanche sur le tremplin des Tuffes à Prémanon.

Pour la suite, nous décollerons le vendredi 13 décembre  pour Salt Lake City  et nous entrerons  dans l’arène le mardi 17 et les deux jours suivant.

See you soon !

0 / Mon carnet de route / Geoffrey Lafarge / Déc 4, 2013